A-t-on droit à sa propre vérité ?

0,05 $

Le monde moderne épouse de plus en plus le relativisme. On nous dit que la vérité est ce que chacun pense être vrai. Elle dépendrait des cultures dans lesquelles nous vivons et de nos perceptions personnelles. Quant à la personne qui prétend qu’il y a des vérités objectives et universelles, on la traite d’arrogante et intolérante. Comment le chrétien doit-il penser ? Peut-il accepter que chacun a sa propre vérité, ou le message chrétien s’applique-t-il à tous les peuples, partout et pour toujours ?

En stock

UGS : CV18-N2 Catégories : , , Étiquettes : ,

Informations complémentaires

Poids.2885 oz
Dimensions20 × 25.5 × .02 cm
Auteur

Barry BAGGOTT

Format

Grand dépliant

Pages

4

À télécharger

CV18-N2 A-t-on droit à sa propre vérité ?.pdf

Lire en ligne

Extrait — A-t-on droit à sa propre vérité ?

La Bible contient de nombreuses déclarations qui sont répugnantes pour ceux qui acceptent l’esprit du siècle présent. Par exemple, elle parle toujours de la vérité au singulier et déclare que ce qui est contraire à cette réalité est forcément faux. Jésus dit qu’il y a une seule voie qui mène à la vie, et que cette voie est étroite (Matt. 7.13,14). L’apôtre Jean ne dit pas que celui qui nie que Jésus est le Christ a un autre point de vue, mais qu’il est menteur (1 Jean 2.22). L’apôtre Paul dit que ceux qui n’ont pas l’amour de LA vérité seront condamnés (2 Thess. 2.10-12).

Mais aujourd’hui on entend communément l’idée que la vérité est toujours relative, qu’elle dépend de ce que chacun décide de croire et qu’il n’y a donc pas de vérité absolue ou universelle. Dans une campagne publicitaire pour une marque de jeans et de sous-vêtements, une série de stars font part tour à tour de « leurs » vérités avec le slogan : « Je dis ma vérité dans mes Calvins. …

Voir l’article complet