Quand est-on sauvé par le sang ?

0,06 $

La nécessité du sacrifice de Jésus et la nature conditionnelle de l’offre du salut

En stock

UGS : 468 Catégorie : Étiquettes : ,

Informations complémentaires

Poids .2188 oz
Dimensions 11 × 18 × .04 cm
Auteur

Jacques MARCHAL

Format

Dépliant

Pages

8

À télécharger

468 Quand est-on sauvé par le sang ?.pdf

Lire en ligne

Extrait — Quand est-on sauvé par le sang ?

Sous l’Ancien Testament le peuple de Dieu devait offrir à l’Éternel des sacrifices sanglants, car dit Lévitique 17.11 : « C’est par l’âme que le sang fait expiation. » Ce sang offert devait, bien entendu, provenir d’animaux. Il est même stipulé en Lévitique 4.7 :

« Le sacrificateur mettra du sang sur les cornes de l’autel des parfums odoriférants, qui est devant l’Éternel dans la tente d’assignation ; et il répandra tout le sang du taureau au pied de l’autel des holocaustes, qui est à l’entrée de la tente d’assignation. »

Les sacrifices sanglants dans l’ancienne alliance

Ces sacrifices n’étaient, en fait, que « d’ombre des choses à venir » (Colossiens 2.17). …

Voir l’article complet